La nouvelle orientation vers les énergies renouvelables

La nouvelle orientation vers les énergies renouvelables

La biomasse végétale est produite suite à la photosynthèse, 5 % de cette biomasse est sous forme d’énergie solaire incidente convertie en biomasse. Cette biomasse végétale provient soit des forêts ou les milieux aquatiques avec une quantité de 10 000 g par mètre carré dans les forêts et 5 g par mètre carré dans un lac.

La biomasse végétale, sa conception et son exploitation :

Pour les sources terrestres, la durée de renouvellement de la biomasse végétale est de l’ordre de 5 à 20 ans, alors que pour les sources aquatiques c’est à l’ordre de quelques jours. L’énergie qui provient de la biomasse végétale est à peu près 19 KJ/g, celle-ci est moins riche que la biomasse animale qui contient la matière grasse et qui produit une énergie d’une moyenne de 23 KJ/g.

La biomasse végétale de source aquatique :

Les milieux aqueux, les lacs, les rivières et les océans, sont riches en plantes et de biomasse d’une très grande rentabilité et d’une durée de renouvellement très courte par rapport à la biomasse végétale terrestre, les algues marines sont des sources directes des hydrocarbures,  mais la récolte de ses plantes présente pourtant des contraintes.

 

admin

Laissez votre message