Comment la luminothérapie agit-elle sur dépression ?

Comment la luminothérapie agit-elle sur dépression ?

Le faible ensoleillement pendant la saison hivernale peut être un facteur important dans le déclenchement de la dépression. Cela peut arriver à n’importe qui, mais les patients ayant des antécédents de dépression et de trouble bipolaire sont plus susceptibles d’en souffrir. La luminothérapie, est le pilier du traitement visant à prévenir la dépression saisonnière, également appelée trouble affectif saisonnier (TAS).

La luminothérapie contre le trouble affectif saisonnier

Le trouble affectif saisonnier est courant dans les pays où les changements saisonniers sont très marqués, mais même si la France ne connaît pas de tels changements notables, il y a des gens qui présentent des perturbations dans leur humeur pendant les mois d’hiver. Les symptômes de ce trouble (TAS) peuvent inclure la tristesse, l’irritabilité, la fatigue, l’envie de manger des glucides et des sucres, la difficulté à se concentrer, le sommeil plus que la normale, le manque d’énergie, la baisse d’activité, le retrait de la vie sociale et les pleurs fréquents.

Pour y remédier, l’exposition à la lumière du soleil chaque fois que possible, l’exercice ou les activités de plein air, sont des moyens d’éviter ou d’atténuer ce trouble. La luminothérapie est à la base du traitement de cette altération, qui devrait débuter à l’automne, avant l’apparition des symptômes et consiste à s’asseoir les yeux ouverts devant une lumière vive en l’occurrence une lampe de luminothérapie, de préférence tôt en début de journée.

Étant donné que le traitement par luminothérapie vive est utilisé pour les personnes dont la dépression saisonnière survient dans les mois les plus sombres, les chercheurs ont émis l’hypothèse qu’il peut également soulager la dépression qui n’est pas causée par la privation de lumière.

La luminothérapie pour traiter la dépression

Mais mieux vaut tard que jamais, et aujourd’hui de plus en plus de médecins utilisent cette luminothérapie avec d’autres traitements pour surmonter la dépression. L’efficacité de la luminothérapie est si élevée que nombreux sont ceux qui la proposent comme alternative au traitement pharmacologique pour éviter les effets secondaires redoutables des antidépresseurs.

Il semble que la façon de tirer le meilleur parti des avantages de cette luminothérapie soit de l’accompagner d’un traitement psychologique, de préférence une thérapie cognitive, qui rééduque le comportement et protège contre une éventuelle rechute dans la dépression. Dans tous les cas, si le traitement psychologique a besoin de temps pour commencer à voir les résultats, la photothérapie présente des améliorations pour la personne souffrant de dépression dès le premier instant.

L’exposition à une lumière d’intensité régulée, plus semblable à celle produite par le soleil, mais sans les inconvénients des rayons ultraviolets, produit une amélioration immédiate de l’humeur, si bien que la personne suivant le traitement, devient plus réceptive et assimile mieux les autres traitements de la dépression.

admin

Laissez votre message